Blog Single

Zoom sur D-Blue et son concept « Afro juju », la nouvelle signature de Nette Royale

Si vous êtes encore de ceux qui pensent que les artistes qui incarnent la musique urbaine actuellement en vogue au Bénin ne font preuve d’aucune originalité dans leurs œuvres musicales, c’est que vous avez manqué de visualiser le premier clip vidéo « Gê Gê » de D Blue. Un clip assez original, porte flambeau des œuvres audiovisuelles de l’artiste au travers duquel il pose les premières notes de l’hymne de ce nouveau style musical qu’il a baptisé l’ « Afro juju ».

« Gê Gê » : un clip afro innovateur !

Mis à part l’originalité du scénario et du décor de cette réalisation de Nette Royale, le moins qu’on puisse dire, c’est que le natif d’Ifangni a fait preuve d’ingéniosité pour en arriver à allier le « juju », un style musical qu’on retrouve dans la musique traditionnelle yoruba, à de l’Afro pop. Un doigté d’ailleurs qui fait de lui le pionnier de ce genre musical nommé « Afro juju ». Bref, de quoi rajouter une sonorité de plus à l’édifice de la variété musicale du 229.

Par ailleurs, riche de sa cadence, cet opus du chanteur béninois est non seulement, pour qui lui prête oreille, une invitation à esquisser quelques pas de dance sur le dancefloor mais aussi une très belle leçon de vie. En ce sens qu’il peint une réalité sociale qui a cours dans biens des foyers : l’adultère.

 

À propos de D Blue 

De son vrai nom Emile OJUOLA, D Blue a vu le jour le 20 décembre 1990 à Ifangni en République du Bénin. Rappeur et chanteur, plein de talent, il a découvert sa passion pour la musique à l’âge de 8 ans au cours d’une prestation scénique pendant les fêtes de fin d’année de son école. Des années passèrent et son amour pour la musique grandissant ne faisait que parfaire ce talent qu’il nous fait découvrir, depuis quelques années, à travers différents morceaux.
Inspiré par des musiques traditionnelles telles que le Fuji, le Juju, le Akpala, etc., il donne libre cours à son imagination par le biais de sa langue natale qu’est le Yoruba. Son premier single date de 2012 et est intitulé UAC. Un morceau dans lequel il dépeint les conditions de vie des étudiants, du vrai Rap Hardcore. L’année qui a suivi son premier lancement, il a fait partie de l’Institut « CECAL », une institution de formation artistique composée de jeunes talents tant en RAP, en chant, en slam, pour ne citer que cela. Ce qui lui a été bénéfique puisque pendant son séjour, il a eu à se produire sur plusieurs scènes et cela lui a permis de gagner en notoriété.

Par ailleurs, l’année 2014 ouvrait, pour lui, le bal des consécrations. En effet, il a été nominé dans la catégorie « Révélation de l’année » aux « UAC AWARDS », un concours qu’il a remporté cette année-là et l’année suivante. Tout au long de son parcours, le jeune artiste a participé à plusieurs compétitions HIP HOP dont le « Championnat des Voix Lourdes », le « Campus Hip Hop Day Chalenge » et « MTN Découverte Talent 2015 » où il a fini troisième au plan national, etc.

En somme, entre prestations scéniques et sorties de single çà et là, il n’a cessé d’enchaîner des morceaux les uns plus mélodieux que les autres. C’est ainsi, qu’après sa signature récente pour Nette Royale, qu’il nous revient de plus belle avec « Comme ci comme ça » ; sa nouvelle tuerie mise en ligne le 6 octobre 2017.

  • Justy says :
    10 octobre 2017 at 19 h 41 min

    Yo my nigga good job, i like it i feel it that feeling you share.

    Répondre

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Ankaa et DAC dévoilent le clip de « Entre nous deux »
Ankaa et DAC dévoilent le clip de « Entre nous deux »
  • 01 décembre 2017
Camro revisite un ancien tube et ça « gâte le coin » !
Camro revisite un ancien tube et ça « gâte le coin » !
  • 23 novembre 2017
Quand Dadju ne veut pas faire « comme si de rien n’était »
Quand Dadju ne veut pas faire « comme si de rien n’était »
  • 18 novembre 2017
Quand Hiro et Sidiki Diabaté sont « Désolé »
Quand Hiro et Sidiki Diabaté sont « Désolé »
  • 04 novembre 2017