Blog Single

À la découverte de J-Kay : une voix qui compte aux Antilles !

L’année 2016 a été une année des plus salutaires musicalement parlant pour bon nombre d’artistes à travers le monde. Mis à part ceux qui confirmaient leurs statuts de pionniers par la sortie d’album et/ou d’EP dans ce domaine, une nouvelle génération de chanteurs, rappeurs, auteur-compositeurs, etc. ont émergé et leurs œuvres musicales se font de plus en plus désirer.

A cet effet, le landerneau musical antillais a été également balayé par cette vague qui a déferlé sur le monde musical, révélant de nouveaux talents artistiques. En effet, il y a quelques semaines, The Link Fwi faisait la liste exhaustive des artistes antillais prometteurs qui sortent du lot et qui ne manqueront pas de marquer l’année 2017 ; un total de 20 noms retenus. Parmi ceux-ci, figure J-Kay, une nouvelle voix de la musique afro-caribéenne qui depuis ses premières sorties n’a cessé de nous épater.

Love drought (Remix) : Une reprise qui n’a rien à envier à l’original !

Alors qu’elle n’a pas encore fini de faire parler d’elle avec « Sang Remix Challenge », un coup de buzz qui lui a permis de se révéler au public ; J-Kay en remet une couche avec la reprise du titre « Love drought » extrait du dernier album « Lemonade » de Beyonce. Posté sur Youtube le 21 décembre 2016, ce remix qu’il fallait vraiment oser faire, « Love drought (Remix) », est encore une fois l’occasion pour J-Kay de faire montre de son talent.

Une entreprise ardue d’autant que pour se démarquer de l’œuvre originale, pousser la bonne gamme ne suffira pas, il faudra aussi déployer la voix qui va avec. Une condition que J-Kay n’a d’ailleurs pas manqué de remplir lors de cette reprise.

Ainsi, entre français et créole, la chanteuse a su s’approprier l’instrumental et ce flot amène de notes dont elle nous berce nous fait découvrir cet univers passionné qu’elle dépeint dans ledit morceau.
Somme toute, la rédaction lui reconnait bien le mérite d’avoir eu le courage de marquer de son timbre vocal ce beat de Queen B (Beyonce) d’autant plus qu’elle vient ainsi de nous livrer une version bien plus vivante et captivante que l’œuvre originale. Toute chose qui nous laisse présager d’un lendemain prometteur pour cette belle artiste aux notes suaves.

 

Une chanteuse pas comme les autres !

J-Kay a toujours su se démarquer de ses collègues par la qualité et le cœur qu’elle met dans ses œuvres musicales. Des ingrédients parmi tant d’autres qui font de ses opus de vrais délices. Même si « Loin », son premier titre, marquait le début de sa carrière solo ; il n’en demeure pas moins qu’elle en a fait du chemin pour y arriver.

Entre répétitions et prestations pour diverses fêtes de communes et manifestations au cours de ses séjours à l’association Expression Tropic’Art et à la chorale des enfants de l’église du Raizet en Guadeloupe en tant que soprane ; elle développe sa curiosité pour le monde musical.

Au fur et à mesure qu’elle acquérait des expériences scéniques, elle se rendait compte du plaisir que lui procure le partage de sa passion avec ses camarades et son public qui devenait grandissant. Toutes choses qui lui servent de boussole depuis lors et qui lui confèrent cette capacité qu’elle a à nous toucher jusque dans l’âme.

Sang Remix Challenge

    Leave a Comment

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Lire aussi

    Ainsi naquit Thibault le magicien !
    Ainsi naquit Thibault le magicien !
    • 20 février 2017
    À la découverte de Jason Robby, au travers de son dernier single : « Ma Gyal »
    À la découverte de Jason Robby, au travers de son dernier single : « Ma Gyal »